Quelles actions pour financer la coopérative scolaire ?

Comme toute association, la coopérative scolaire a des projets et peut avoir besoin de fonds pour les réaliser. Plusieurs sources de financement permettent le fonctionnement des coopératives pour réaliser le ou les projets pédagogiques de l’année scolaire :

  • subventions des collectivités,
  • fêtes, kermesses,
  • ristournes sur la vente de photographies scolaires,
  • dons,
  • participation volontaire des parents…

La recherche de financements, avec les élèves, a une haute valeur éducative. Faire comprendre aux élèves que la réalisation d’un projet collectif implique échange et participation active de chacun (même dans la recherche des moyens pour le financer) est l’objectif essentiel des projets mis en oeuvre par la coopérative.

La participation financière, quand elle est demandée aux familles, ne peut être que volontaire et modique. Elle manifeste la volonté de soutenir les actions de la coopérative de l’école. Mais l’aide que les parents peuvent apporter à la vie de l’association ne se limite pas à la seule contribution financière et ils prennent souvent une part active indispensable à la réalisation des projets de la coopérative. Pour toutes ces raisons, l’ouverture de la coopérative à l’ensemble des partenaires de la communauté éducative est une nécessité qui implique une réelle volonté de transparence, un souci de dialogue et une confiance sincère dans la volonté de mettre en place un indispensable partenariat co-éducatif au service des élèves.

Des dons peuvent être donnés à la coopérative scolaire (argent ou nature) par des entreprises ou des commerces. La circulaire de du 8/10/1999 pose un cadre légal.